Interview

Houblonnière Poppin’s Hops

Pour faire de la bière, il faut du malt, de l’eau, de la levure et du houblon ! Ces dernières années, le nombre de brasseries artisanales a explosé y compris en Vendée. La filière évolue. Les brasseurs·sses sont nombreux·ses à vouloir privilégier des matières premières biologiques et locales comme l’orge utilisé pour la confection du malt. Qu’en est-il du houblon ? Des projets de houblonnière, tels que celui de Marie près de Montaigu, voient le jour pour pallier au manque de houblon local. Elle vient de se lancer dans l’aventure en créant “Poppin’s Hops”.

Bonjour Marie, comment en es-tu venue à créer une houblonnière ?

Après différentes expériences professionnelles, j’ai commencé à penser à faire autre chose, j’aimais ce que je faisais mais j’avais envie de voler de mes propres ailes. Je repensais à l’agriculture,  c’est un milieu qui m’a toujours attirée. Il y a quelques années, pendant mes recherches sur internet, je suis tombée sur la culture du houblon. J’ai trouvé cette plante superbe et surprenante, je m’y suis intéressée mais à ce moment là il y avait peu d’informations disponibles.

Fin 2018 j’ai quitté mon poste, j’ai eu plusieurs projets en tête mais c’est toujours l’agriculture qui revenait. Je n’avais pas envie d’un projet classique, et petit à petit la culture du houblon m’est revenue et cela m’a semblé évident, c’était la culture atypique que je cherchais. Je suis amatrice de bières artisanales et de la convivialité que cela apporte.

Donc j’ai relancé mes recherches, j’ai découvert l’association des Houblons de France qui participe à la promotion et à la relocalisation du houblon français. J’ai également rencontré des houblonniers qui se sont installés en Loire-Atlantique et en Bretagne. Cela a été des partages d’expériences passionnants et j’ai pu bénéficier d’un soutien de leur part.

J’ai également contacté les brasseurs vendéens pour leur parler de mon projet et savoir si du houblon bio vendéen les intéresserait. J’ai eu de très bons retours et beaucoup d’encouragements. Beaucoup m’ont dit qu’ils aimeraient brasser avec du houblon bio mais qu’ils avaient du mal à s’approvisionner. La plupart du houblon est importé de l’étranger. Je me suis dit qu’il était temps que je passe le cap.

Je me suis inscrite à la formation “produire du houblon bio” proposée par le CFPPA d’Obernai en Alsace. J’ai également participé à la récolte chez un houblonnier dans le Nord pour apprendre et vivre ce qui m’attendait par la suite. J’ai bien compris que c’était une culture compliquée et très technique, qui demande beaucoup d’investissement, mais la passion ma pousser à me lancer dans cette aventure

Photo de la houblonnière Poppin's Hops de Marie Migné en Vendée près de Montaigu en avril 2020
Houblonnière Poppin’s Hops – Avril 2020
Où en est le projet actuellement ? 

Aujourd’hui la houblonnière est terminée. Après avoir installé une centaine de piquets qui font entre 7 et 8 mètres de haut et plusieurs kilomètres de câbles qui font la structure, je suis en pleine plantation. J’ai choisi de cultiver 6 variétés différentes sur un hectare, ça représente environ 2300 plants. J’ai des contacts avec des brasseurs locaux et régionaux pour la suite.

Comment vois-tu évoluer le projet ? 

Pour le moment, je me consacre à la culture du houblon et à l’apprentissage de cette plante si particulière. Si tout va bien, j’aimerais agrandir rapidement la surface de culture car pour en vivre, un hectare n’est pas suffisant au vu des investissements nécessaires. Chaque chose en son temps. Mon objectif premier est de réussir à produire un houblon bio de qualité et de contribuer au marché bio local. 

Dernière question, comment peut-on te joindre pour réserver et acheter du houblon ? 

Vous pouvez me joindre par téléphone au 0684432977 ou par mail marie.migne@gmail.com .

Instagram : https://www.instagram.com/poppins_hops/

Une page Facebook devrait voir le jour prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.