[Interview] Caroline Piovesan

Caroline Piovesan

Tour à tour sommelière, animatrice d’atelier autour de la bière, formatrice ou photographe, Caroline Piovesan a accepté de répondre à nos questions. Accro à la gastronomie et passionnée de bière depuis plusieurs années, elle fonde L’Instant B, une structure pour accompagner les brasseries, les particuliers, les bars, les restaurants et les associations dans le monde de la bière. Elle sera présente le 1er octobre à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et animera deux masterclass.

Bonjour Caroline, comment es-tu devenue sommelière bière ?

J’ai commencé à m’intéresser à la bière il y a 8 ans, en même temps que le vin. Il s’avère que j’ai des papilles plus affûtées au contact du breuvage fermenté. J’ai passé 4 années au sein d’un gros distributeur de bières artisanales. Une expérience qui n’a fait que confirmer mon affection pour la bière. La curiosité, la « soif » d’apprendre davantage et d’aller toujours plus loin m’animent, et je décide de passer une formation certifiante. J’obtiens en 2022 le titre de Sommelière Bière Doemens.

Peux-tu nous présenter les prestations que tu proposes ?

Je réalise des ateliers et masterclass autour de la bière: dégustations de styles, techniques, accords bières et mets. Je forme également les acteurs du monde de la bière tels que les barmans, les cavistes, les commerciaux, les distributeurs… Ancienne professeure en études supérieures, je m’épanouis dans le partage et la transmission de mon savoir-faire.
Ma passion pour la photographie et la gastronomie m’ont permis de développer en image le travail culinaire. Je réalise des clichés soignés et personnalisés mettant en scène le mariage de la bière et de la gastronomie.

Loomi // Sacrilège // @linstant.b
Quels sont tes perspectives et tes projets ?

Après un été au contact des brasseries françaises, je serai présente au Beer Potes Festival de Arras début septembre. Puis, en lien avec l’association Nantes Beer Club, je serai présente en tant que bénévole au festival Nantes Sous Pression les 17 et 18 septembre à Nantes. On me retrouvera également sur le stand des Buveuses de Bières, association que j’ai rejointe en début d’année et qui prône la place de la femme dans le milieu brassicole. L’association Buveuses de Bières a pour objet de rassembler et de créer du lien entre les femmes dans les domaines de la dégustation de bière et de la découverte de la biérologie.
Je vais organiser des nombreux ateliers accords bières et mets et poursuivre l’évolution de mon site internet avec de nouvelles rubriques à partir de Septembre : https://linstantb.org/

Un gros projet est également en cours, il me tarde d’en recevoir la validation.
2023 s’annonce exaltante aussi, notamment du côté de la Bretagne, mais je ne peux pour le moment ne rien dévoiler, surprise, surprise…

Peux-tu nous présenter ce que tu vas proposer pour « Croix de Vie, Croix de Bière » le 1er octobre ?

Lors de Croix de Vie, Croix de Bière #2, je vais piloter deux ateliers de dégustation avec des accords de mets locaux. L’atelier du matin sera réservé à un food pairing 100% produits de la mer. De belles crevettes roses craquantes se verront accompagnées d’une bière brune, tandis que le saumon lui, dansera avec une bière aux aromates. L’atelier de l’après midi mettra quant à lui le fromage sur le devant de la scène.

Si vous souhaitez vous inscrire : https://lanebuleuse.fr/preventes

LOO V5 // Gose Clémentine // Aerofab @linstant.b
Bonus : ta dernière bière coup de cœur ? ton pairing le plus fou ?

Ma dernière bière coup de cœur : La Vénérable, une collab’ entre les brasseries l’Apaisée et Trois Dames. Un assemblage de 5 bières différentes vieillies entre 1 et 3 ans en barriques, une bière acidulée et sèche qui dévoile des notes complexes, sauvages, fruitées et boisées.

Mes trois derniers pairing favoris :

  • J’ai récemment fait l’accord d’une bière Gose (bière salée) à la clémentine, avec des huîtres, pour un océan de fraîcheur.
  • Un autre accord aussi qui m’a beaucoup plus était celui d’une bière aux agrumes et à la bergamote que j’ai accompagné d’un tataki de thon rouge au sésame.
  • Et enfin, un Imperial Stout à la fraise et à la pistache vieilli en fût de vin rouge, et accompagné d’une mousse à la pistache… di-vin !

Vous pouvez suivre Caroline et L’instant B via :

Une réflexion au sujet de « [Interview] Caroline Piovesan »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.